Accueil » Plantes comestibles » Les plantes sauvages comestibles

Les plantes sauvages comestibles


On compte au moins 300000 espèces de plantes sauvages à travers le monde et un très grand nombre d’entre elles sont comestibles .
Toutefois , il convient de les absorber en petites quantités .

Comment reconnaître les plantes comestibles

Lorsque vous doutez des qualités comestibles de certaines plantes, observez les rongeurs, les singes, les ours ou d’autres animaux végétariens.
Ce qu’ils mangent convient habituellement aux êtres humains.

Par contre , ne vous fiez pas aux oiseaux car souvent, les baies qu’ils consomment sont  toxiques pour nous.

Tenez-vous en aux règles suivantes :

1) Mâchez d’abord un tout petit morceau d’une plante qui vous semble suspecte.
Si le goût en est amer ou désagréable, n’en mangez pas.

2) Si vous n’êtes pas sûr, faites cuire toutes les plantes avant de les manger, afin d’en éliminer les éléments toxiques.

3) N’absorbez aucune plante au jus laiteux et gardez-vous de tout contact entre ce liquide et votre épiderme.

Ceci ne s’applique cependant pas aux figues sauvages, à l’arbre à pain, à la papaye et au « cactus-baril ».

4) Évitez l’empoisonnement par l’ergot en vous débarrassant des herbes, céréales et grains dont les pépins se seraient changés en éperons noirs.

5) Quoique la plupart des baies soient comestibles, plusieurs sont toxiques.
Ne consommez que les baies qui vous sont familières.

6) En principe, ne mangez pas de champignons.
Même si seulement quelques espèces sont vénéneuses, les champignons se présentent sous une telle variété de formes, de couleurs et de grosseurs que seul un expert saurait décider avec certitude de leur comestibilité.
Si vous croyez avoir absorbé une plante vénéneuse, provoquez- en le vomissement.

Les parties comestibles des plantes

Qu’elles soient aquatiques ou terrestres, qu’elles proviennent des régions tempérées, arctiques ou tropicales, presque toutes les parties des plantes sont comestibles :

1) les racines et les autres parties souterraines: les tubercules,les rhizomes et les bulbes
2) les rejetons et les tiges
3) les feuilles
4) les noix
5) les graines et les semences
6) les fruits
7) l’écorce.

 



Consultez aussi les articles suivants :

3 commentaires

  1. Bonjour,

    Merci de cet article très instructif et concis.

    J’aime bien vos détails sur les rhizomes comestibles, c’est souvent une partie oubliée dans la connaissance des techniques de survie. C’est vrai qu’il n’est pas évident de s’y retrouver avec toutes les plantes/fruits existantes et une erreur peut être fatal (cf le film Into The Wild ;-)
    je pense que bien s’informer et mettre en pratique sur le terrain est essentiel.
    Recommanderiez vous un livre en particulier sur la nourriture de survie / Connaissance des plantes en situation de survie?

    Merci.

  2. Document à partager massivement !

    Un document généraliste mais assez complet, correctement monté et bien écrit (c’est rare), Comme dirait ma mère : bien monté, précis, concis : merci :)

  3. super ce document!!!! très bien écrit j ‘ai appris baucoup de choses car je m’ interresse beaucoup a la survie :) !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée .Champs obligatoires *

*