Accueil » Déplacement » S’orienter à l’aide d’une carte : les coordonnées géographiques

S’orienter à l’aide d’une carte : les coordonnées géographiques


Si nous dessinons une série de lignes parallèles à l’équateur allant de l’est à l’ouest autour de la terre, ainsi qu’une autre série de cercles allant du nord au sud en traversant l’équateur à angle droit et convergeant aux cercles polaires , nous formons alors un réseau de lignes de références qui nous permettent de repérer n’importe quel point à la surface du globe.


On appelle latitude la distance angulaire (située au nord ou au sud de l’équateur) d’un point à la surface de la terre.
Les lignes formant des cercles autour de la terre paraillement à l’équateur, sont appelées paralléles de latitude ou parallèles.

Les débutants en cartographie s’embrouillent parfois du fait que même si les lignes de latitude s’étendent de l’est à l’ouest, c’est toutefois entre elles que l’on mesure les distances nord-sud.

D’autres cercles imaginaires entourent le globe terrestre et traversent à angles droits les lignes de latitude en rejoignant les pôles, et sont appelés les méridiens de longitude ou méridiens.

Les lignes de longitude vont du nord au sud, mais c’est entre ces dernières que l’on mesure les distances est-ouest.
Les coordonnées géographiques sont exprimées en mesures angulaires.
Chaque cercle est divisé en 360 degrés, chaque degré en 60 minutes et chaque minute en 60 secondes.
Le degré est symbolisé par ° ,la minute par’, et la seconde par « .
La numérotation des parallèles de latitude commence à l’équateur à 0° .
Elle va jusqu’à 90° latitude nord et jusqu’à 90° latitude sud .
La latitude peut avoir la même valeur numérique tant au nord qu’au sud de l’équateur.
La direction N ou S sera donc toujours indiquée.
Les lignes de longitude commencent au premier méridien à 0°, et se mesurent tout autant vers l’est que vers l’ouest autour de la terre.
Les lignes à l’est du premier méridien sont numérotées jusqu’à 1800 et forment la longitude est .
Les lignes à l’ouest du premier méridien sont également numérotées jusqu’à 1800 et deviennent la longitude ouest. La direction E ou O  sera toujours indiquée.
Quand on fait référence à la ligne directement opposée au premier méridien soit le 180° , ou peut vouloir indiquer tout autant la longitude est que la longitude ouest.

Les valeurs des coordonnées géographiques exprimées en unités de mesure angulaire deviendront plus significatives lorsqu’elles seront comparées à des unités de mesure qui nous sont plus familières.

À un point donné de la terre, la distance représentée par 1 degré de latitude est d’environ 111 kilomètres (69 milles) , celle représentée par 1 seconde est approximativement égale à 30 mètres (100 pieds).
La distance au sol indiquée par 1 degré de longitude à l’équateur est également 111 kilomètres (69 milles) mais elle diminue à mesure que l’on va vers le sud ou vers le nord pour finalement se réduire à zéro en atteignant les pôles.

À titre d’exemple, 1 seconde de longitude représente environ 30 mètres (100 pieds) à l’équateur.
Par contre, 1 seconde de longitude devient approximativement 24 mètres (78 pieds) à la latitude de Washington , D.C.

Comment « orienter une carte »

Pour vous situer à l’aide d’une carte, commencez à étudier soigneusement les lieux environnants.
Si vous apercevez à proximité quelques collines ou cimes, cours d’eau ou rivières , abris ou constructions comme des granges, des tours ou des chemins de fer, portez votre choix sur deux de ces points remarquables et regardez la région de la carte avec laquelle ils coïncident.
Même si toutes les cartes se regardent en plaçant le côté nord dans le haut, tournez quand même la votre dans tous les sens jusqu’à ce que les concordances topographiques puissent correspondre à votre position.
Si les coordonnées géographiques correspondent, vous êtes maintenant en mesure d’avancer dans la bonne direction.
Voilà ce que l’on appelle « orienter une carte« .

Les directions

Dans le langage courant, nous disons à droite, à gauche, droit devant, etc., mais ces directions sont toujours exprimées par rapport à un point donné.

Pour bien lire une carte, nous devons opter pour une méthode qui donne non seulement une direction exacte mais qui , de plus, est utilisée partout dans le monde et qui comporte une unité de mesure commune.

Donc, les directions se traduisent soit par unités de mesure angulaire, soit par d’autres systèmes de mesure.
Le degré (subdivisé en minutes et en secondes) demeure, cependant, l’unité de mesure angulaire la plus usitée.

Sur certaines cartes étrangères, le grade est utilisé comme unité de mesure.
Il y a 400 grades dans un cercle complet; un angle droit de 900 égale 100 grades.
Le grade se divise en 100 minutes centésimales (centigrades) et la minute en 100 secondes centésimales (milligrades).

Cette unité de mesure est employée dans le système métrique.
Afin de mesurer un point quelconque, il faut toujours avoir une mesure de départ, soit le zéro.

Pour exprimer une direction en une unité de mesure angulaire , il faut un point de départ (zéro de mesure) ainsi qu’un point de référence.
Ces deux points désignent respectivement la base et la ligne de référence.
On compte trois lignes de base: le nord vrai, le nord magnétique et le nord de référence.
Le magnétique et le nord de référence sont les plus usités; l’un avec la boussole et l’autre avec la carte militaire.

La direction du nord vrai est indiquée par une ligne provenant d’un point quelconque à la surface de la terre et se continuant jusqu’au pôle nord.

Toutes les lignes de longitude sont des lignes de nord vrai. Le nord vrai se symbolise habituellement par une étoile.
Le nord magnétique est la direction du pôle nord magnétique telle que l’indique l’aiguille d’un instrument magnétique. Il est symbolisé par une demi-pointe de flèche.
Le nord de référence est identifié par les lignes verticales du grillage d’une carte et peut comporter les lettres GN (grid north) ou la lettre Y.

Carte Azimut
Pour exprimer une direction, l’azimut demeure encore la méthode la plus courante. Un azimut est l’angle (mesuré dans le sens des aiguilles d’une montre) entre une ligne quelconque et une autre passant par les pôles.

Lorsqu’on veut déterminer l’azimut d’un point d’une carte par rapport à un autre, on doit relier ces deux points par une ligne droite et, à l’aide d’un rapporteur, mesurer l’angle entre le nord de référence et cette dernière ligne droite.

L’angle ainsi mesuré devient alors l’azimut de référence de la ligne tracée.
On considère le point d’origine d’un azimut comme le centre même du cercle de l’azimut.
On nomme les différents types d’azimuts d’après la ligne de base ayant servi à les mesurer.
Ainsi , nous obtenons l’azimut vrai en utilisant le nord vrai, l’azimut magnétique pour le nord magnétique et l’azimut de référence pour le nord de référence.
En conséquence, nous pouvons dire que n’importe quelle direction pourra s’exprimer de trois manières différentes: un azimut de référence s’il est mesure sur une carte topographique, un azimut magnétique lorsqu’il est mesuré à l’aide d’une boussole, ou encore, un azimut vrai quand on le mesure à partir d’un méridien de longitude.

Un « azimut inversé » (back azimut), c’est la direction inversée d’un azimut, direction qui se compare à un volte-face.
Pour obtenir un azimut inversé d’un azimut tout court, additionnez 180° si l’azimut est de 180° ou moins, ou soustrayez 180° si l’azimut est de 180° ou plus.
L’azimut inversé de 180° devient alors 0° ou 360 °.

Un diagramme de déclinaison magnétique se retrouve sur la plupart des cartes à grande échelle afin de permettre à l’usager d’orienter la carte adéquatement.

Ce diagramme indique la corrélation entre le nord magnétique, le nord de référence et le nord vrai.
Sur les cartes à l’échelle moyenne, une note en marge de la carte indiquera l’information de la déclinaison magnétique.

La déclinaison, c’est la différence angulaire existant entre le nord vrai d’une part et le nord magnétique ou le nord de référence d’autre part.

Lire la suite
La boussole



Consultez aussi les articles suivants :

  • Situation de survie – Comment se déplacerSituation de survie – Comment se déplacer Dans une situation de survie, avant de quitter un emplacement, rappelez-vous qu'il est aussi important de noter le temps de votre parcours que de vous maintenir dans la bonne direction. Un journal suivi et détaillé devient non seulement essentiel au succès d'une navigation à l'estime […]
  • S’orienter le jour et s’aider du soleilS’orienter le jour et s’aider du soleil Comment s'orienter sans carte et sans boussole ? comment savoir l'heure sans montre ? Grâce au soleil et avec la méthode de l'ombre projetée ... Souvenez-vous que le soleil se lève à l'Est (mais rarement plein est) et qu'il se couche à l'Ouest (rarement plein ouest), c'est-à-dire qu'il...
  • S’orienter le jour grâce à une montreS’orienter le jour grâce à une montre On peut utiliser une montre pour déterminer approximativement le nord vrai ou le sud . Ce n'est que dans la zone tempérée du nord que l'aiguille des heures pointe vers le soleil...
  • S’orienter à l’aide d’une carte et d’une boussoleS’orienter à l’aide d’une carte et d’une boussole Savoir s'orienter est essentiel et constitue la base de toute démarche de survie. Il y a chaque année des gens qui se perdent ou périssent faute de cartes topographiques ou, s'ils en détiennent, faute de savoir les utiliser efficacement...
  • S’orienter sans carte ni boussoleS’orienter sans carte ni boussole Vous pourriez vous trouver perdu sans carte ni boussole, ou encore dans un endroit riche en oxyde de fer ou dans une région polaire, là où une boussole ne saurait vous être utile...
  • Comment s’orienter la nuitComment s’orienter la nuit Durant la nuit, les étoiles servent à déterminer la ligne nord de l'hémisphère septentrional ou la ligne sud de l'hémisphère méridional. Pour repérer l'étoile polaire, cherchez la Grande Ourse...
  • S’orienter : la boussoleS’orienter : la boussole La boussole que l'on tient dans la main, voilà l'instrument le plus simple et le plus utilisé pour déterminer et mesurer les directions et les angles... Toutes les boussoles sont utiles à la navigation de base ...
  • Traverser un cours d’eau à guéTraverser un cours d’eau à gué Qu'il s'agisse d'un petit ruisseau dans une vallée dont l'eau monte à peine à la hauteur de la cheville ou d'un torrent impétueux, le cours d'eau constitue un obstacle...
  • Comment s’orienter en s’aidant de la natureComment s’orienter en s’aidant de la nature Il vous est possible de vous orienter en vous aidant des signaux donnés par la nature, bien que ces derniers ne soient pas aussi précis que les astres et les étoiles ...
  • Signalisation de détresse  : les signaux corporelsSignalisation de détresse : les signaux corporels Les signaux corporels, que l'on transmet à l'aide de mouvements amples et saccadés, sont universellement reconnus par les pilotes...

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée .Champs obligatoires *

*