Accueil » Déplacement » S’orienter : la boussole
boussole

S’orienter : la boussole


La boussole que l’on tient dans la main, voilà l’instrument le plus simple et le plus utilisé pour déterminer et mesurer les directions et les angles.

Elle se présente en plusieurs variétés et styles qui vont du modèle de poche ou bracelet jusqu’aux plus complexes, d’orientation ou militaires.
Toutes les boussoles sont utiles à la navigation de base et toutes doivent comporter un couvercle protecteur pour la vitre.

Boussole SilvaLe modèle SILVA est composé d’une aiguille aimantée et d’une bague de graduation mobile fixée à une pièce de plastique rectangulaire et transparente, dont les bords comportent une règle graduée.
Une grosse flèche y est imprimée (indicateur de direction).

La boussole à lentille comporte une oreillette à gond métallique contenant une loupe minuscule, laquelle permet de voir les petites marques-degrés lorsque l’on désire se repérer.
Le couvercle protecteur de cette boussole est pourvu d’un viseur à guichet, lequel permet d’enligner les points de repère.

N’importe quelle boussole convient à l’orientation de base d’une carte, pourvu qu’elle soit précise et qu’on ne l’utilise pas à proximité d’objets faits d’acier ou de fer ou encore en des terrains riches en magnétite (sorte de minerai de fer).

Puisque toutes les boussoles indiquent le nord magnétique et non pas le nord vrai, toutes les cartes comprennent une indication des différences (appelée déclinaison) entre le nord magnétique et le nord de référence pour les endroits qu’elles représentent. Cette déclinaison varie, naturellement, d’un point à l’autre à travers le monde (elle varie aussi dans le temps).

La carte et la boussole sont d’usage simple et facile puisqu’il ne s’agit en somme que de déterminer où vous êtes et où vous désirez aller.

Même si votre parcours se trouvait bloqué par un marais ou un marécage qui ne serait pas clairement indiqué sur la carte, il vous suffirait de contourner l’obstacle en effectuant trois virages à angle droit pour vous retrouver de l’autre côté de celui-ci et de nouveau sur le même trajet.

Il est rare de parcourir de grandes distances sans apercevoir un point de repère coïncidant avec les indications de votre carte.
Utiliser les points de référence est plus difficile en forêt profonde ou dans la jungle.
Il serait peut-être alors nécessaire de grimper au sommet de l’arbre le plus haut afin de repérer une montagne éloignée au autre chose du genre.
Il est difficile, même au-dessus du feuillage de la jungle, de distinguer rivières et cours d’eau, et cela,à cause de la hauteur uniforme et de la végétation très luxuriante de ces forêts.

Pour cette raison et beaucoup d’autres, lorsque vous découvrez une rivière dans la jungle, ne la quittez plus puisqu’elle devient pour vous une source d’eau et de nourriture ainsi qu’un moyen d’orientation de base.

La triangulation consiste tout simplement à vous situer vous-même sur la carte en corrélation avec deux points de référence, lesquels doivent être tout de même assez éloignés.

Triangulation boussole
Prenez un relèvement de boussole sur le point A puis un autre sur le point B.
Transposez ensuite ces relèvements sur votre carte (voir illustration ).
L’endroit où vous vous tenez est juste au point de croisement des deux lignes.
La coordination la plus parfaite entre une carte et une boussole n’est requise que lorsque vous effectuez un parcours en zigzag  à  travers un terrain accidenté.

Il est alors nécessaire, après chaque étape en direction d’un point donné, de transposer sur la carte le nombre de vos pas en assumant une longueur de 30 pouces pour chacun d’eux.

L’échelle graphique au bas de la carte vous aidera à simplifier la conversion des pas en verges, en mètres ou en milles.

Vous devez, cependant, déterminer l’approximation la plus près possible de votre position avant de vous diriger dans une autre direction.

Entreprenez chacune des étapes d’une marche à la boussole avec le plus de rigueur possible.
Ne surestimez pas votre capacité de progression en terrain accidenté.


Consultez aussi les articles suivants :

  • S’orienter à l’aide d’une carte et d’une boussoleS’orienter à l’aide d’une carte et d’une boussole Savoir s'orienter est essentiel et constitue la base de toute démarche de survie. Il y a chaque année des gens qui se perdent ou périssent faute de cartes topographiques ou, s'ils en détiennent, faute de savoir les utiliser efficacement...
  • Situation de survie – Comment se déplacerSituation de survie – Comment se déplacer Dans une situation de survie, avant de quitter un emplacement, rappelez-vous qu'il est aussi important de noter le temps de votre parcours que de vous maintenir dans la bonne direction. Un journal suivi et détaillé devient non seulement essentiel au succès d'une navigation à l'estime […]
  • S’orienter à l’aide d’une carte : les coordonnées géographiquesS’orienter à l’aide d’une carte : les coordonnées géographiques Pour bien lire une carte, nous devons opter pour une méthode qui donne non seulement une direction exacte mais qui , de plus, est utilisée partout dans le monde et qui comporte une unité de mesure commune...
  • S’orienter sans carte ni boussoleS’orienter sans carte ni boussole Vous pourriez vous trouver perdu sans carte ni boussole, ou encore dans un endroit riche en oxyde de fer ou dans une région polaire, là où une boussole ne saurait vous être utile...
  • S’orienter le jour et s’aider du soleilS’orienter le jour et s’aider du soleil Comment s'orienter sans carte et sans boussole ? comment savoir l'heure sans montre ? Grâce au soleil et avec la méthode de l'ombre projetée ... Souvenez-vous que le soleil se lève à l'Est (mais rarement plein est) et qu'il se couche à l'Ouest (rarement plein ouest), c'est-à-dire qu'il...
  • Comment franchir une rivière avec un radeauComment franchir une rivière avec un radeau Avant de franchir un cours d'eau , il est utile de connaître la distance qui vous sépare de l'autre rive... On peut franchir en radeau une rivière profonde et rapide en tirant parti du mouvement pendulaire qui anime les eaux de surface...
  • Signalisation de détresse  : les signaux corporelsSignalisation de détresse : les signaux corporels Les signaux corporels, que l'on transmet à l'aide de mouvements amples et saccadés, sont universellement reconnus par les pilotes...
  • Comment se déplacer en régions montagneusesComment se déplacer en régions montagneuses Le vent givrant, la neige, la glace, le brouillard, la pluie et l'altitude représentent des dangers potentiellement mortels. La personne confrontée à une situation de survie doit apprendre à les gérer afin de rejoindre la civilisation...
  • Les signaux  : le code MorseLes signaux : le code Morse Le morse est un code universel que l'on peut transmettre via la lumière ou le son .
  • Traverser un cours d’eau à guéTraverser un cours d’eau à gué Qu'il s'agisse d'un petit ruisseau dans une vallée dont l'eau monte à peine à la hauteur de la cheville ou d'un torrent impétueux, le cours d'eau constitue un obstacle...

2 commentaires

  1. voila un site ou tout est tres simple a comprendre

  2. Tu ne peux pas regarder la boussole et avancer tout simplement dans la direction indiquée car tu risques de marcher en crabe. Admettons que tu veuilles aller au pied d un chateau d eau, mais en traversant une foret, tu le perds de vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée .Champs obligatoires *

*